Les joueuses ci-dessous ont comparu devant la commission de discipline de la Coupe du Monde de Rugby Féminin 2017

Sylvia Braaten (USA)

La remplaçante de l'équipe des USA Sylvia Braaten a été entendue par la commission disciplinaire indépendante présidée par Pamela Woodman (Ecosse) au côté de Beth Dickens (ancienne internationale écossaise) et Donal Courtney (ancien arbitre international irlandais) après avoir été citée pour un contact avec les yeux ou dans la zone des yeux, en infraction au règlement 10.4(m) lors du match de la Poule B contre l'Angleterre le 17 août à la Coupe du Monde de Rugby féminin 2017.

La commission de discipline a établi que ce contact avec la zone des yeux sur un adversaire avait été imprudent. La commission a néanmoins considéré qu'il n'y avait pas de facteurs aggravants, ni de facteurs significatifs, y compris dans le rapport disciplinaire de la joueuse. La commission a réduit la sanction de moitié pour imposer une suspension de deux semaines, ce qui correspond à deux matches de la Coupe du Monde de Rugby Féminin 2017.

La décision de la commission est disponible ici.

La joueuse a la possibilité de faire appel de la décision.